papillon_monarque
GRAME ©  2018
Lachine, ami des monarques
Quoi faire à Lachine?
Aidez Lachine à devenir un territoire accueillant pour les monarques.
Voici comment :
Trouvez des asclépiades à Lachine : si vous connaissez des lieux où poussent des asclépiades, notez les coordonnées de localisation et transmettez-les à Mission Monarque. Si en plus, vous y observez des chenilles ou des papillons, mentionnez-le ! Suivez ce lien pour savoir comment faire l’inventaire des asclépiades.
Aidez le GRAME à répertorier les endroits où des plants d'asclépiades pourraient être plantés, que ce soit sur des
terrains publics que privés. Transmettez-en les coordonnés de localisation et une photo du terrain (précisez si le
propriétaire est intéressé à planter de l'asclépiade) au GRAME, à l'adresse électronique monarque@grame.org.
Pour sauver le monarque, il faut planter de l’asclépiade!

Où se procurer des semences ou des plants d’asclépiades
Certaines pépinières vendent des semences et des plants.
Informez-vous!

À Lachine, le Collège Saint-Louis vend des plants d'asclépiades
lors de son bazar vert, chaque printemps.

Des initiatives pour valoriser l’asclépiade et favoriser sa culture.

Effet papillon de la Fondation David Suzuki



Mission monarque de l’insectarium de Montréal
En plus de contribuer à l’avancement des connaissances scientifiques sur les monarques et leur habitat, Mission
monarque participe à l’éducation et à la sensibilisation de la population canadienne à la cause du papillon. Le projet
offre la possibilité aux citoyens de faire partie de la solution.

Espace pour la vie
Plusieurs ressources intéressantes pour mieux connaître le monarque et son habitat, et pour créer un jardin pour les
monarques

Autres ressources pertinentes :
Trousse de semences d’asclépiades
Manifeste Monarque, signez-le!
eButterfly (anglais)
Monarch Watch (anlgais)
Saviez-vous que...

Chats et chiens : danger!
Les papillons n’aiment pas se faire pourchasser par les chats et les chiens. Si possible, ne les laissez pas entrer dans
votre oasis pour les monarques.

Être tolérant avec les oiseaux
Rassurez-vous : les oiseaux ne mangent ni les chenilles ni les monarques adultes. De plus, ils peuvent dévorer certains
insectes nuisibles présents dans votre jardin. Les oiseaux contribuent donc à contrôler les populations d'insectes.

L’asclépiade est considérée comme une plante toxique
Si la plupart des oiseaux dédaignent l'appétissant monarque, c'est qu'il est bourré de toxines provenant de l'asclépiade
qui le rendent impropre à la consommation, son aliment exclusif quand il est à l'état de chenille.

La chenille et le monarque adulte sont bourrés de toxines provenant de l'asclépiade. C'est
pourquoi les oiseaux évitent de les manger.

Intérêt commercial
La coopérative Monark incite les agriculteurs à cultiver l’asclépiade pour récolter la soie contenue dans ses fruits. La
soie d'asclépiade peut servir comme isolant thermique dans les manteaux et les sacs de couchage, comme isolant
acoustique et comme absorbant de produits pétroliers.
Pour plus d'informations,
GRAME
514 634-7205
monarques@grame.org
Lachine, ami des monarques
L'asclépiade, essentielle à la survie des papillons.

Les femelles ne pondent leurs œufs que sur cette plante, qui constitue l’unique
source de nourriture des chenilles. Plus d’un milliard de plants ont disparus sur le
parcours migratoire des monarques en raison du développement urbain et de
l'emploi d'herbicides. En effet, l’asclépiade est considérée comme une mauvaise
herbe dans de nombreuses provinces canadiennes et états américains.
LIRE L'ARTICLE
DU MESSAGER DORVAL-LACHINE
La population de papillons monarques
a diminué de

90 %